accueil

DOLCE (Lodovico), La Vita di Giuseppe (1561)

1 2

LA VITA DI/ GIVSEPPE,/ discritta in ottava rima/ da m. lodovico dolce./ [fleuron]/ con privilegio./ [marque : de la mia morte eterna vita io vivo et semper eadem]/ in vinegia appresso gabriel/ giolito de’ferrari,/ m d lxi.

In-8° [44] feuillets signés A-L4 chiffrés 43 [I]. Marque sur le titre (130 mm ; Zappella 535-543) ; autre sur le dernier feuillet (76 mm). Bandeaux, lettrines. L’ouvrage est illustré de trois figures sur bois (57 x 80 mm), dans un encadrement de trois pièces à motif de putti. Caractères italiques.

Poème en 235 octaves, relatant la vie de Joseph. Le pape Paul III avait proposé ce sujet pour un poème en hexamètres latins à Girolamo Fracastoro, mais ce dernier mourut alors qu’il n’avait composé que deux livres (voir Fracastoro, Opera omnia, Venise, Giunti, 1584 (in fine 1574)). Dolce s’inspira de ce travail pour son propre poème en italien, qu’il dédia au banquier florentin Pandolfo Attavanti.

Hauteur : 210 mm. Maroquin rouge, dos à 5 nerfs orné de fleurons dorés, double filet doré sur les plats, au centre, double cadre de filets gras et maigres, l’entre-deux orné d’une large dentelle de fers azurés, fleurons aux angles, double filet sur les coupes, dentelle intérieures, tranches dorées sur marbrure (reliure du XIXe siècle, signée B. David).

→ Brunet, II, 790 ; Bongi, II, 130 ; BL, 222 ; Ascarelli-Menato, p. 373-374.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |